• -30%

Crème de change bio Eryzinc rougeurs du siège - Alphanova Bébé

5,60 €
3,92 € Remise de 30%
Expédié sous 24H

Une crème certifiée bio, destinée à prévenir, apaiser et réparer les rougeurs du siège de bébé !

Quantité
En stock

Frais de port : 3,90 € en Colissimo - Expédition sous 24H - Livraison gratuite dès 45 € d'achats

Date limite de consommation conseillée : fin septembre 2024

La Crème pour le change Alphanova Bébé, est certifiée bio, hypoallergénique, testée sous contrôle dermatologique, sans parfum ni phenoxyéthanol.

Elle est spécialement conçue pour prévenir, apaiser et réparer la peau et les rougeurs du siège.

Sa concentration élevée en zinc lui confère des propriétés absorbantes et isolantes qui préviennent l'apparition des rougeurs. L'Alphaprotect, actif innovant breveté, stimule la protection naturelle de la peau de bébé.

La crème de change Alphanova Bébé a une composition naturelle et est riche en huile d'amande douce apaisante, en centella asiatica et en allantoïne qui favorisent une action réparatrice rapide des peaux irritées. 

Produit certifié bio et fabriqué en France. Emballage recyclable.

Les + produits :

- Prévient et apaise les rougeurs

- Répare la peau

- Hypoallergénique et testée sous contrôle dermatologique

- Sans parfum ni phénoxyéthanol

- Composition naturelle

- Riche en huiles végétales 

- Produit certifié bio

- Fabriqué en France

- Emballage recyclable

Conseils :

En prévention des rougeurs : appliquer le soir lors du dernier change de bébé

En cas de rougeurs : après chaque change, appliquer en couche épaisse sur les fesses propres et sèches de bébé

Composition :

Aqua*, Prunus Amygdalus Dulcis Oil*, Zinc Oxide*, Cetearyl Alcohol*, Glycerin*, Parfum, Squalane, Allantoin*, Cetearyl Glucoside*, Lactitol*, Xylitol*, Lilium Candidum Bulb Extract*, Centella Asiatica Extract*, Oxidized Corn Oil*, Glucose*, Sodium Benzoate, Potassium Sorbate, Citric Acid.

* Ingrédients issus de l'Agriculture Biologique

Contenance :

Tube de 75 ml.

3760075070175
1 Produit

Vous pourriez aimer aussi

Commentaires (0)